krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerBienvenue à la Ligue genevoise contre le cancerHistorique

L’histoire de la Ligue genevoise contre le cancer en bref :

Genève a été à l'origine de la fondation de la Ligue Suisse contre le Cancer à Berne en 1910 et deux de ses dirigeants étaient praticiens dans notre ville. C'est également à Genève que fut crée, par des fonds privés, le premier Radium Institut d'Europe, chargé de louer des charges de ce précieux métal pour des applications médicales dans le traitement de certains cancers. Une équipe de médecins affiliés à la Ligue Suisse contre le Cancer se groupa alors, avec l'appui du corps médical genevois et de la Faculté de médecine, pour mettre sur pied le 17 décembre 1924 un Centre Anticancéreux pour racheter le Radium Institut Suisse, en vue d'exécuter un programme de recherche scientifique, de mettre à disposition de toute la population le radium et d'informer le public genevois sur la prophylaxie, le diagnostic précoce et les possibilités thérapeutiques. On fit appel à la générosité publique qui se manifesta de manière spectaculaire.

L'histoire de la Ligue

Le 24 mai 1965, le Centre Anticancéreux prit le nom de Ligue Genevoise contre le Cancer ; en 1969 fut créé le poste de secrétaire général, maintenu jusqu'en 1996.

Actuellement, la Ligue Genevoise dispose d'un capital dont les revenus, augmentés des dons de la population et des collectivités locales, lui permettent de financer des projets de recherche et surtout d'aider les malades ; elle soutient le dépistage précoce, la prophylaxie ainsi que les groupements d'anciens malades qui apportent une aide inestimable aux opérés (mastectomisées, laryngectomisés, colostomisés par exemple). Par son service d'aide aux malades, la Ligue est présente aussi bien en médecine de ville que dans les établissements hospitaliers. D'un petit groupement de bienfaisance, dispensateur de radium et de bons conseils, elle est devenue un rouage irremplaçable dans le système de santé du canton de Genève.

En soutenant le malade tout au long de son traitement, souvent long et pénible, en l'accompagnant ainsi que sa famille tout au long de son parcours relié à la maladie cancéreuse, en facilitant sa réinsertion familiale et dans son milieu professionnel, en participant activement aux campagnes de prévention et de dépistage précoce, elle lutte contre le mythe du cancer comme maladie à part, issue de la fatalité. Souvent, cette maladie ne se distingue plus des autres, elle est fréquemment compatible avec une vie normale ; certains cancers sont beaucoup moins graves que de nombreuses autres maladies. D'où l'importance capitale de l'information pour le malade et ses proches, ainsi que pour la population en général : cette prise de conscience est en elle-même un important facteur de progrès.

Les Présidents

  1. Pr Charles Du Bois (1924 - 1944)
  2. Dr Eugène Robert (1946 - 1958)
  3. Dr Charles-Edouard Schauenberg (1958 - 1964)
  4. Dr François de Senarclens (1964 - 1966)
  5. Dr Emile Musso (1966 - 1972)
  6. Dr Pierre Ducommun (1972 - 1985)
  7. Pr Luc Perrelet (l985 - 1991)
  8. Dr Pierre Conne (1991 - 1996)
  9. Dr Jurg Schmid de Gruneck (1996 - 2001)
  10. Mme Françoise Maillard Strüby ( 2002 - 2007)
  11. Mme Caroline Keller (2007 - 2010)
  12. Pr Bernard Chapuis (2010 - 2018)
  13. Dr Pierre Conne (2018 -